Vous l’avez remarqué, la situation actuelle n’est pas favorable au lancement de la saison des mariages. Parmi vous quelques-uns ont déjà dû renoncer à leur date de mariage pour le bien commun.
Vous avez peut-être un million de question et je vais essayer de répondre à certaines d’entre elles.

Tout d’abord, si vous êtes accompagné d’un professionnel du mariage (un wedding planner), sa mission consiste également à gérer cette situation si particulière. Nous allons aborder ici quelques situations, mais chaque mariage étant unique, vous pouvez toujours vous rapprocher de votre organisateur ou coordinateur de mariage pour plus de détails concernant le déroulement de votre jour-J.

Votre mariage est en avril ou en mai : compte tenu de l’interdiction de se rassembler en cette période de confinement, il vous faudra malheureusement renoncer à cette date au profit d’une autre.

Pour commencer, prenez contact avec votre wedding planner ou si vous organisez votre mariage seul : vos prestataires un à un afin de déterminer avec eux une date de report et les conditions de report de vos paiements et acomptes.

Le principal prestataire à contacter sera évidemment votre lieu de réception. Dans cette situation exceptionnelle, votre lieu pourrait avoir quelques solutions à vous proposer.

  • Reporter votre mariage à l’automne ou à l’hiver 2020. Certes, ce ne sera pas le mariage ensoleillé et chaud dont vous aviez rêvé, mais après tout, cela vous laisse l’opportunité de vous différencier des autres bride to be et de vous laisser inspirer par un thème hivernal auquel vous n’aviez pas encore songé. L’avantage, c’est que lorsqu’on prévoit son mariage en hiver, on ne fait pas le pari du beau temps et l’on n’est donc jamais surpris de la météo… Sauf en mieux, lorsqu’un rayon de soleil vient chauffer vos joues.
  • Reporter votre événement sur la période juin-septembre MAIS en semaine. Le mariage en semaine, c’est possible. Et si vos invités tiennent à vous, oui, ils se déplaceront pour vous si vous vous mariez un mardi. Parce qu’après tout, l’amour n’a pas de prix. Sachez cependant qu’il faudrait prévenir les invités principaux (témoins et famille proche) de ce changement assez tôt car il se peut qu’ils doivent argumenter un peu auprès de leur patron étant donné que nous ne savons pas dans quelle situation économique nos entreprises se trouveront.
  • Il peut également arriver que votre lieu de réception s’adresse également aux entreprises et choisisse de libérer les week-ends réservées par celles-ci à votre avantage. En effet, un séminaire pouvant tout à fait se tenir en semaine, certains lieux pourraient avoir un ou deux week-end de libres sur la période juillet-aout-septembre 2020.
  • Vous pouvez également choisir une date similaire ou une toute autre date sur la période 2021. En revanche, certaines modalités de réservations peuvent être modifiées et en cela, je vous invite de nouveau à en discuter avec votre structure réceptive et vos prestataires. Il n’y a pas de raisons que ceux-ci vous laissent tomber, mais leur saison 2021 est peut-être déjà réservée.
Votre mariage est prévu entre juin et octobre : Pas de panique, nous, professionnels du mariage, vous accompagnons et travaillons pour vous même confinés chez nous.

Evidemment nous devons reporter les visites techniques et seront certainement sur tous les fronts dès la sortie du confinement, mais à ce jour, il n’y a aucune annulation de prévue sur cette période. Les mairies devraient pouvoir reprendre la célébration des mariages dès la fin du confinement et les mariages, à partir de juin ne devraient pas être touchés.

Petit mot Mariages.net : “Rien n’arrête l’amour. Les couples ont la ferme intention de continuer à célébrer leur amour, en reportant la date de leur mariage.

Dans une récente enquête menée par Mariages.net, plus de 9 couples sur 10 choisissent de changer la date de leur mariage, la plupart dans les 6 mois à venir et seulement 8% reportent la date à 2021. Les résultats de ce sondage remplissent d’espoir le secteur et nous permettront d’avancer cette année.”

Nous vous accompagnerons toujours, pour le meilleur et pour le pire, dans la santé comme dans la maladie. Nous célèbrerons ensemble l’amour coute que coute.